États-Unis : des directives pour renforcer la sécurité des noms de domaine officiels

usa- sécurité des noms de domaine officiels

Conformément aux révélations faites par la société de sécurité FireEye au début du mois de janvier, les sites de plusieurs entreprises et organisations auraient été victimes d’attaques informatiques. Parmi eux se trouveraient plusieurs sites officiels de l’État américain. Ce dernier a donc réagi avec des directives censées améliorer la sécurité des noms de domaine officiels. Continuer la lecture de « États-Unis : des directives pour renforcer la sécurité des noms de domaine officiels »

Grand débat national : le site officiel victime de typosquatting

grand débat national site

Alors que les Français sont actuellement invités à faire connaître leurs propositions au gouvernement dans le cadre du « grand débat national », le site officiel de cette initiative est victime de typosquatting. Plusieurs sites parodiques ou humoristiques utilisent effectivement des noms de domaine très ressemblants… Continuer la lecture de « Grand débat national : le site officiel victime de typosquatting »

Après une extension de nom de domaine, un datacenter pour le Togo

cern data center

Depuis un peu plus d’un an, le continent africain semble tout mettre en œuvre pour développer une réelle identité numérique. Aussi, après le lancement de l’extension de nom de domaine .africa ou encore de plusieurs extensions nationales, voilà que certains pays comme le Togo se lance dans la construction de datacenters… Continuer la lecture de « Après une extension de nom de domaine, un datacenter pour le Togo »

Miser sur un nom de domaine expiré, un pari gagnant ?

web-nom de domaine expiré

Si créer un site web ne s’avère pas très compliqué à l’heure où le CMS WordPress règne en maître sur Internet, bien le positionner dans les résultats des moteurs de recherche est beaucoup plus difficile. Différentes techniques existent toutefois pour y parvenir comme l’acquisition d’un nom de domaine expiré. Continuer la lecture de « Miser sur un nom de domaine expiré, un pari gagnant ? »