Miser sur un nom de domaine expiré, un pari gagnant ?

Si créer un site web ne s’avère pas très compliqué à l’heure où le CMS WordPress règne en maître sur Internet, bien le positionner dans les résultats des moteurs de recherche est beaucoup plus difficile. Différentes techniques existent toutefois pour y parvenir comme l’acquisition d’un nom de domaine expiré.

Acheter un nom de domaine expiré pour propulser un site web sur Google

Il n’est pas simple de faire gagner de la « popularité » à un site Internet nouvellement lancé. Beaucoup choisissent d’utiliser les inscriptions dans les annuaires mais Google est moins « sensible » à ce type d’actions que par le passé.

Aussi, pour contourner au moins partiellement le problème de popularité, l’acquisition d’un nom de domaine expiré peut s’avérer une bonne stratégie. Comme son nom l’indique, le nom de domaine expiré a déjà eu une existence. Or, son nouveau propriétaire va pouvoir profiter de l’historique du domaine. Autrement dit, il va pouvoir tirer profit de l’ensemble des liens qu’il avait emmagasinés par le passé.

L’achat d’un nom de domaine expiré permet donc de prendre un temps d’avance sur les concurrents en matière de référencement (aller plus loin en découvrant l’impact du nom de domaine sur le référencement naturel). Reste toutefois à opter pour un NDD présentant un historique intéressant.

Un marché désormais réservé aux spécialistes ?

Si l’acquisition d’un nom de domaine expiré s’avère toujours pertinente pour booster le référencement d’un site web et le faire profiter de liens entrants « puissants », il est en revanche de plus en plus difficile de mettre la main sur les bons NDD, et ce qui plus est à un prix correct.

En effet, au cours des dernières années, des sociétés se sont spécialisées dans l’acquisition des noms de domaine expirés et ont fait de leur revente un business extrêmement lucratif. Difficile donc pour un particulier de pouvoir passer devant ces structures et impossible donc de réaliser la bonne affaire sans se rendre sur des sites comme Youdot ou Snapnames pour tenter d’acquérir aux enchères ce que vous étiez venu chercher.

Pour autant, avec de nombreux noms de domaine qui s’achètent autour de 20 €, il y a de vraies bonnes affaires à réaliser. Encore faut-il savoir analyser un NDD pour ne pas se tromper…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.